30 avril 2006

Le questionnaire de Proust

Ma vertu préférée : l'intégrité Le principal trait de mon caractère : sincèrequalité que je préfère chez les hommes : bontéLa qualité que je préfère chez les femmes : idemMon principal défaut : impatienceMa principale qualité : générositéCe que j'apprécie le plus chez mes amis : leur ouverture d'espritMon occupation préférée : cuisinerMon rêve de bonheur : quelqu'un à chérir et bien mangerQuel serait mon plus grand malheur ? être agueusique et perdre l'usage de mes jambesA part moi -même qui voudrais-je être ?  le général de... [Lire la suite]
Posté par PomponaParis à 14:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 avril 2006

Babcia

Ma grand-mère aurait 93 ans aujourd'hui. Elle est née le 29 avril 1913 à Wanne Eickel dans la Ruhr où elle a vécu les neuf premières années de sa vie. En 1922, elle est venue avec ses parents, ses petits frères François et Edouard et sa petite soeur Sophie en France au Creusot. La seule chose dont elle m'ait parlé sur son déménagement était les larmes de sa mère qui à Dusseldorf a dû vendre pour 2 francs six sous sa magnifique machine à coudre pour cause de surcharge de bagages. Elle était une "Westphalienne". (Nom... [Lire la suite]
Posté par PomponaParis à 00:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2006

Ikea

Chaque retour dans un endroit que l'on pense sien nous montre combien le temps passe en silence derrière nous et que ce qui nous appartient et est durable est un leurre. Cette fois le rôle du catalyseur a été rempli par une chaîne de meuble branchée de chez branchée, aux couleurs jaune et bleu, j'ai nommé, la très scandinave: Ma première (et jusque là unique) excursion chez Ikea remontait à 1983 et prenait la forme dans mes souvenirs enfantins d'un bain de une piscine de boules! 20 ans plus tard tout aurait... [Lire la suite]
Posté par PomponaParis à 23:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 avril 2006

Endroit où je me trouve

endroit où je me trouve....Bon. Je me lance. J'ai voulu commencer par mettre là une photo que j'ai prise lors de mon unique voyage en ballon au parc André Citroën à Paris.  Cette photo prise il y a quelques mois illustre parfaitement mon état d'esprit actuel partagé entre la réalité que je regarde de loin et un état de planage quasi permanent. Je suis un planneur et j'ai fais du ballon.  Je suis physiquement quelque part et psychiquement ailleurs. Le ballon a matérialisé ce fait. Merci Eutelsat. 
Posté par PomponaParis à 23:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]